Partagez | 
 

 Tsuki - Finie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité

MessageSujet: Tsuki - Finie   Mer 1 Fév - 17:22


TSUKI



    Feat Konpaku Youmu de Touhou Project



      Sexe : Féminin
      Orientation sexuelle : Bisexuelle
      Age : Inconnue, mais dit avoir 20 ans
      Date de naissance : Surement née au beau milieu du printemps
      Race : Yokai - Samuraï d'Argile
      Ce qu'il ou elle aime : Orochi, Huzuni, jouer des tours quelconques aux humains, les armes, le calme, pouvoir s'entrainer tranquillement, sa maitresse
      Ce qu'il ou elle n'aime pas : Les Dieux, les gens surexcités



    HISTOIRE
    « Non mais j’y crois pas ! Râlant une voix féminine »

    Une fillette s’assit sur un rocher, pestant contre le monde entier, elle croisa les bras et lâcha un soupir avant de se gratter l’arrière de la tête.

    « Vraiment, j’ai pourtant rien fait de mal ....Commença t-elle. Alors pourquoi ma forme humaine est un sale moustique ?! Hurla t-elle en levant les bras au ciel. Huzuni-sama, qu’ai-je fais pour mériter ça ? Comment voulez-vous que les humains et les Dieux prennent un Soldat d’Argile au sérieux avec une forme aussi petite ? »

    La raison de sa colère ? C’était simple, Tsuki, car tel est son nom, est une Soldat d’Argile assez imposante...sous sa véritable forme uniquement, car oui, aujourd’hui, en ce beau matin de printemps, cette Jeune Yôkai a prit forme humaine pour la première fois. Alors qu’elle espérait avoir le corps d’une belle jeune femme, non, elle s’est retrouvée à être une fillette de douze ans, en gros, le genre de truc que personne ne prends au sérieux et qu’on croit perdu quand on les rencontre seules.

    Elle murmura un juron destiné au monde entier et se leva pour se mettre en route....où aller ? Peu importe, tout ce qu’elle voulait s’était trouver de quoi se remplir la panse, le seul problème c’était....où était le village le plus proche ? Elle soupira une nouvelle fois et prit une direction au hasard, elle finirait bien par trouver quelqu’un d’assez sympathique pour l’héberger chez lui.

    La Yôkai marchait tranquillement, prête à dégainer un de ses deux katanas si elle sentait un danger approcher, au bout d’une petite heure de marche, elle se stoppa, approchant d’un manoir, sûrement une famille bourgeoise rejetée par les autres habitants, ou alors, il s’agissait de Yôkai qui avaient élu domicile en tuant les anciens habitants de ce lieu.

    La fillette s’approcha d’un petit étang où nageaient plusieurs carpes kois, elle les fixa un long moment lorsqu’elle senti le souffle d’une personne dans son cou, paniquée, elle sursauta et dérapa sur le bord des rochers mouillés pour finir sa route...au beau milieu du petit étang, trempée de la tête au pied. Elle râla et leva le tête, une jeune femme dans la vingtaine se tenait devant elle, de longs cheveux blonds, des yeux jaunes, vêtue d’un élégant kimono, l’exemple parfait de la petite bourgeoise à son papa. La grise rougit légèrement lorsque la concerner lui tendit la main, un sourire désolé au visage.

    « Excusez moi mademoiselle, je ne voulais pas vous faire peur, je voulais juste voir à quoi vous ressembliez... »

    Tsuki fixa la main de la blonde et la prit, cette dernière l’aida à se relever et s’inclina légèrement avant de se présenter, apparemment, elle se nommée Honoka et vivait ici depuis belles lurettes.

    Cette femme semblait être une simple humaine, un être inférieur qui passait sa vie à sourire sans se soucier des ennemis, la plus petite pourrait s’en débarrasser rapidement, mais contrairement aux autres yôkais, tuer n’était pas un ‘passe temps’, elle tuait par obligation ou uniquement si on venait à la provoquer... Cette femme ne lui avait rien fait, elle se contenta donc d’échanger quelques mots rapides avec la jeune femme. Alors qu’elle s’apprêtait à reprendre sa route, la dite Honoka lui proposa de passer la nuit ici, inutile de le dire deux fois, la manieuse de sabre accepta avec plaisir, c’était toujours mieux que de passer une nuit à la belle étoile.

    ---------------------

    C’est ainsi que débuta le début d’une grande histoire, qui irait jusqu’à croire qu’une humaine et une yôkai serait capable de vivre ensemble ? Personne, on vous traiterait de fou. Mais c’est bien le cas, Tsuki fit le serment à Honoka de la protéger quoi qu’il arrive et de s’occuper jusqu’à la fin...

    « Quand j’étais jeune, je m’étais liée avec un petit yôkai inoffensif, lorsque mon père, paniqué par le fait que je puisse traîner avec une chose pareille n’a eu qu’une seule réaction, tuer ce petit être, je me suis interposée et ils m’ont foutus à la porte, en même temps, les habitants avaient mal prit le fait qu’une petite humaine protège ses horreurs de la nature, les humains ont tous peur de vous, moi non, je suis sûre que tout les yôkais ne sont pas mauvais, j’en ai le parfait exemple devant moi, tu t’es mise à mon service, et ce n’est sûrement pas pour me tuer... »

    Cette tirade, Honoka l’avait conté à la plus jeune un soir de pleine lune, cette histoire n’était pas simple à avaler, mais la blonde n’était pas du genre à mentir, Tsuki la croyait et elle admirait beaucoup cette femme, une des principales raison du pourquoi elle s’est mise à son service.

    « Madame Honoka, même si vous êtes une humaine et moi, un être du malin, je jure de toujours vous protéger, peu importe les races qui nous sépares, vous détestez les humains pour ce qu’ils vous ont fait, alors raison de plus pour que je me batte contre eux pour vous venger... »

    Tuer les humains qu’elle trouvait sur son passage, voilà l’ordre de cette ‘chère’ Honoka, dix ans...dix ans qu’elle ère seule dans la forêt, qu’elle entretient ce vieux manoir, et plus les jours passaient, plus la haine qu’elle avait contre les humains grandissait, ‘êtres pitoyables’, ‘êtres sans cœur’, ils avaient le droit à tout ce qui existait...

    ---------------------

    Les deux jeunes femmes vivaient ensemble depuis bientôt un mois, loin des conflits entre Dieux et Yôkai, Tsuki ne vouait plus un culte à Huzuni et Orochi, certes, elle les admirait beaucoup, mais elle n’avait qu’une seule raison de vivre, protéger sa maîtresse des dangers de ce monde, enchaînant les affrontements, sortant toujours victorieuse, tout cela devenait monotone, la grise, lassée de devoir toujours combattre sans jamais trouver un adversaire à sa taille décida de partir à l’aventure, loin de cet endroit...

    « Madame Honoka, c’est après une longue réflexion que j’ai décidé de m’en aller loin d’ici, lorsque j’étais sous ma vraie forme, je n’ai jamais pu quitter mon lieu de résidence, j’ai envie de voir du pays et puis, ce n’est pas en restant calfeutrer ici que je pourrais vous venger de ses humains pitoyables, je souhaite m’attaquer à des personnes encore plus puissantes, leur montrer que je...ou plutôt vous êtes plus forte qu’eux...je...
    - J’ai compris Tsuki, fais comme bon te sembles et si tu penses que c’est la meilleure solution, alors va... la coupa la blonde
    - Merci infiniment, Dame Honoka. »

    Elle partit quelques jours plus tard sans savoir où aller, parcourant divers villages, ase faufilant à travers les denses populations pour échapper aux ennemis trop puissants, se faisant passer pour un microbe inoffensif ou une humaine sans danger avec sa petite taille, rusant toujours plus pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés...


    Et ce petit bout de vie continue encore et toujours, Tsuki voyage toujours, sans vraiment savoir où aller...






    PHYSIQUE

    Vous marchez tranquillement, vous passez à côté d'une statue d'argile et vous la contemplez silencieusement, elle n'est pas bien grande mais l'être sculpté dans cette pierre est imposant, une grande jeune femme armée de deux katana, vous fixant, comme prête à vous égorger, vous petit être innocent. Vous la détaillée sans oublier un seul détail, comme charmer par cet être, vous posez deux doigts sur le bout de la lame d’argile et vous les laisser glisser sur la pierre froide sans lâcher la statue des yeux. Vous la regardez une dernière fois et vous partez....imposante, vaillante, forte, ce sont les trois poids que vous retenez le plus après quelques mètres parcourus...


    Vous continuez votre chemin pendant un long moment, et un jour, alors que vous marchiez dans un petit village, vous entendez du grabuge, curieux, vous vous approchez et remarquez une touffe grise partir à toute allure, les bras remplis de fruits, poursuivie par un marchant visiblement, très en colère. Vous ne lâchez pas la fillette des yeux, elle n'est pas bien grande, elle doit faire un petit mètre cinquante et ne doit pas peser plus lourd que trois pommes. Ses cheveux gris se reflétaient au soleil, ils sont d'ailleurs coupés au carré, un nœud accroché à la droite de sa chevelure. Elle tourne la tête vers vous et vous remarquez ses yeux ou plutôt son unique œil bleu allant vers le vert, elle vous fixe et une étrange sensation vous revient, puis elle continue sa route, toujours coursée par le marchant.

    Vous êtes figer un petit moment et son physique vous revient en tête, elle portait un chemisier blanc, et par dessus, une robe verte ainsi qu'un petit nœud noir. Vous avez aussi remarqué le bandage autour de son bras gauche.

    Bizarrement, elle vous rappelle quelqu'un ou quelque chose, mais vous n'arrivez pas à vous en souvenir, vous soupirez donc et reprenez votre route.

    C'est dans un sentier qu'une touffe grise familière vous bouscule, s'étalant pitoyablement au sol, et vous lance un regard menaçant et se relève, dépoussiérant sa robe, puis, elle vous demande ce que vous fessiez sur le passage, vous lui souriez d'un air bête et la détaillez encore plus, un visage enfantin, deux pommettes rosies, un petit nez et une bouille à croquer. Vous continuez, une poitrine plate, des membres semblablement à de la porcelaine, mais, simplement d'apparence jusqu'à ce que vous remarquiez ses deux katanas, leur fourreaux étant ornés de pétales de cerisiers et les pommeaux ayant à leur extrémités, une espèce de touffe blanche. Vous vous dites donc que cette petite ne doit pas être aussi fragile que ça vu ces armes.

    Vous lui répondez qu'elle vous rappelle quelqu'un, elle vous ignore et s'enfuit en courant...maintenant vous en êtes sûr, cette petite ressemble étrangement à la statue d'argile que vous aviez rencontré quelques années plus tôt.





    CARACTÈRE

    Colérique - Solitaire - Franche - Fonce dans le tas - Loyale

    Colérique :
    ' Ouh je suis énervée, alors me fais pas chier où j'te jure, tu vas avoir mal ! ' Il n'est pas rare d'entendre ce petit être hurler pour des raisons souvent...inconnues, s'entraver dans une branche d'arbre, être exténuée après avoir marcher une bonne heure, enfin, toutes les raisons sont bonnes que la jeune femme, de la plus petite à la plus grosse, tant qu'elle peut hurler et taper sur le premier venu, tout lui va. Ce côté de son caractère est surtout dû aux surnoms qu'on lui donne, 'microbe', 'crevette', avec sa petite taille, elle a le droit à tout, et puis...qui penserait qu'une petite fille aussi fragile pourrait être une grande samouraï ?

    Solitaire : 'Ne fais confiance qu'à toi même...' Tsuki déteste la compagnie humaine, elle préfère de loin la solitude, elle préfère tout faire soit même que de dépendre de quelqu'un, passer de dures épreuves toute seule qu'aider par des êtres faibles. Lorsque quelqu'un vient à la suivre, elle préfère le semer plutôt que se le coltiner pendant tout un voyage. De plus, elle aime le silence, et discuter avec quelqu'un, ou même entendre des pas autre que les siens l’exaspère vite, et même lors de ses entrainements, elle préfère se battre contre des ennemis invisibles plutôt qu'avec un compagnon, 'ils sont trop faibles' qu'elle dit. Mais qui sait, 'un humain ne peut pas vivre en solitaire toute sa vie, il finira par être rongeai par la solitude et essayera de se faire des amis un jour ou l'autre' lui racontait sa 'maîtresse', peu être qu'un jour, elle vous fera confiance et acceptera de parcourir un bout de route avec vous.


    Franche : 'Toi je t'aime pas...pourquoi ? Je sais pas' La grise ne passe pas par cinquante chemins, si elle veut vous dire quelque chose, elle vous le dira de la manière la plus simple, mais souvent la plus 'cassante', elle ne pèse pas ses mots et se fout de savoir si cela vous a touché ou non, elle ne réfléchie pas, et si elle ne vous aime pas, elle vous le ferra savoir...très rapidement...

    Fonce dans le tas : 'Mode bourrin, j'y vais pas par quatre chemins ! ' Un ennemi ? La première à foncer dans le tas...c'est Tsuki, oui, si quelqu'un l'agresse, elle lui foncera dessus sans hésiter...au contraire, ça lui plaît. Un plan ? Jamais, la meilleure manière de terrasser un ennemi est de le prendre par surprise et de frapper le plus fort possible pour le faire céder.

    Loyale : 'Touche à ma Maîtresse et tu auras affaire à moi... ' C'est peu être dur à croire, mais oui, Tsuki peut se montrer loyale, un petit chien obéissant aveuglement à une personne supérieure, mais bon...les bonnes choses ont toujours une fin, Tsuki est très rarement ainsi....
    EN COURS



Dernière édition par Tsuki le Dim 5 Fév - 13:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">


Messages : 225
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : Dans la neige <3

MessageSujet: Re: Tsuki - Finie   Mer 1 Fév - 17:31

    Bonswoir à toi & bienvenue sur Okami ! <3
    Bonne chance pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testdetamama.forumgratuit.org


Invité

MessageSujet: Re: Tsuki - Finie   Jeu 2 Fév - 22:29

Merci ^^

Ma fiche devrait normalement être finie ce week-end, il faut juste que je trouve le temps de mettre l'histoire au propre >w<
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">


Messages : 225
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : Dans la neige <3

MessageSujet: Re: Tsuki - Finie   Ven 3 Fév - 19:07

    D'accord, prend ton temps
    et re-bonne chance ^^!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testdetamama.forumgratuit.org


Invité

MessageSujet: Re: Tsuki - Finie   Dim 5 Fév - 11:13

Voilà, fiche finie, j'ai juste à relire pour voir si j'ai laissé des fautes.

Pour l'histoire, j'espère que cela ira, j'ai chercher un petit moment et ce fut la première idée que j'ai eu, de plus pour éviter mes habituelles 4-5 pages word, j'ai juste résumé rapidement deux petits bouts, préférant garder quelques petits bouts 'secrets'
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">


Messages : 225
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : Dans la neige <3

MessageSujet: Re: Tsuki - Finie   Dim 5 Fév - 13:46

    Ton histoire est bien ne t'inquiète pas.
    Donc tu es validée ! Et très bel avatar au passage ** !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testdetamama.forumgratuit.org


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tsuki - Finie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tsuki - Finie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ANIME] - Hanbun no Tsuki ga Noboru Sora -
» L'école est finie.
» Maga-Tsuki
» La Grise Lady : Semi BJD papier mâché, finie ! Preview p.42
» Présentation Tsuki et Narutaa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Okami :: Avant le rp :: Portraits :: Présentations validées-